FANDOM


Les myriapodans sont des bêtes qui resemblent les scolopendromorphes. Elles se trouvent environs Posada-le-Bas, si on peu se fier sur le folklore. Jaskier les mentionne lorsqu'il essaie de convaincre Geralt qu'il y a encore plein de boulot pour un sorceleur. Geralt n'en est pas du tout convaincu.

— Qu'est-ce que tu va chercher ! Où tu la vois, ta civilisation ? J'ai traversé la Buina il y a une semaine, et au cours de ma traversée du pays j'ai entendu toutes sortes d'histoires. Il paraît qu'il y a là-bas des ondins, des myriapodans, des chimères, des dermoptères, toutes les saloperies possibles. Tu devrais avoir du boulot jusque-là, ajouta-t-il avec un geste expressif.

— Des histoires, j'en ai entendu, moi aussi. La moitié d'entre elles sont fausses ou exagérées. Le monde change. C'est la fin d'une époque.

— page 242, Le dernier vœu


— Et des naïades ! C'est à cause d'elles que les gens sont couverts de pustules.
— page 251, Le dernier vœu


— Chez nous, dans la vallée des Fleurs, dit lentement Dhun, il y avait déjà des monstruosités, dans le temps : des dragons volants, des myriapodans, des bourdes-garous, des saoûlins, des araignées géantes et toutes sortes de serpents.
— page 270, Le dernier vœu


Le magicien Alzur est dit d'avoir créé au moins un myriapodan.

Note Modifier

Dans la nouvelle «Le bout du monde », la même bête est appelée «naïade ».